Conseils : Les pièges à éviter ! - Voyage dans l'Ouest des USA

Conseils : Les pièges à éviter !


, et

Voici une liste d’erreurs assez communes, spécifiques à certains trajets, regroupées ici pour que vous puissiez les éviter, ou les commettre en toute connaissance de cause !

  • Sécurité

Aussi beau et unique soit-il, votre voyage ne doit pas être le dernier…

Veillez à bien respecter les consignes de sécurité énoncées sur les panneaux de signalisation routière, les informations sur le bord des routes et la documentation dans les parcs nationaux.

N’oubliez jamais : l’environnement aux Etats-Unis n’est pas le même qu’en Europe et les américains ont cette singularité d’essayer de protéger, tout en laissant le choix à chacun d’être responsable de ses propres actes. Aussi, par exemple, vous pourrez voir de nombreux sentiers à pic, sans aucune protection.

Certains points doivent être appuyés car, en tant qu’Homme moderne occidental, nous n’avons pas une compréhension réaliste de ce qu’est vraiment un environnement hostile: nous avons une vie protégée et réglementée  et nous pensons que la technologie peut nous sauver et que rien ne peut nous nuire.

– Conservez un minimum de 5L d’eau dans votre véhicule avant chaque trajet : certains endroits sont vraiment déserts, une panne peut survenir (voir cet article pour soutenir mon propos) ;

– Les animaux sauvages peuvent être dangereux : autant en France vous risquez de rencontrer un chamois ou une biche, autant aux Etats-Unis ce sera un ours, un puma ou un serpent à sonnette…

– Prévoyez toujours des vêtements chaud : la nuit peut vite devenir fraîche dans un désert ;

– Faites attention aux « flash flood » -ou crues soudaines- lorsque vous arpentez un canyon (dues à un orage en amont du bassin versant) ;

– Les armes sont en vente libre : votre interlocuteur en dispose peut-être d’une, donc tempérez vos propos et votre attitude en ce sens ;

  •  Rythme

– Évitez vraiment de faire Los Angeles=>Flagstaff (7 h de route) dès votre arrivée sur le sol américain, puis visiter aussitôt le Grand Canyon (1h30 de plus !)

– Prévoyez de rester périodiquement plus d’une nuit dans un même hôtel : le cas échéant, rythme sera très soutenu, et vous risquez fort de ne plus profiter de rien…

– Ne croyez pas être capable de faire plus de 3h de route chaque jour pendant 15 jours…

– Ne croyez pas être capable de vous lever tous les jours avant 7h et vous coucher après minuit (sauf si votre mode de vie est déjà comme ça en France, mais bon, ce ne sont plus des vacances !)

– Ne surestimez pas votre forme physique ni vos capacités : n’oubliez pas que l’altitude est élevée par endroit (>3000 m). Cela se rajoute à la fatigue due aux trajets et au décalage horaire…

  • Idées préconçues

– Ne vous attendez pas à être seul dans les parcs nationaux en juillet, en août et au début du mois de septembre, surtout entre 10h et 16h !

– Définissez bien ce que vous voulez dès le départ : ne prévoyez pas de visiter les principaux points d’intérêts de l’Ouest des Etats-Unis en espérant être seul, ou en souhaitant voir « l’Ouest Sauvage du XIX° siècle » tel que décrit dans les romans ou les films ! Dans ce cas, sortez des sentiers battus, prenez un 4×4 et prenez des renseignements sur d’autres sites ou forums, car ce site n’est pas pour vous !

  • Climat

– Certaines routes sont fermées l’hiver, comme la Tioga road (entre Yosemite et Mono lake, à travers la Sierra Nevada), ou la plupart des routes de Yellowstone (Pour information, le lac Yellowstone est à 2300 m). En outre, il est possible de voir la neige à Monument Valley (1600 m).

Monument Valley

Monument Valley sous la neige…

– Si vous souhaitez vous baigner dans l’océan pacifique, ne craignez pas le froid !

– Les éléments peuvent se déchaîner à tous moment ! Vérifiez bien le climat le long de votre parcours pendant la période de votre séjour, et prévoyez toujours des vêtements de pluie avec vous…

  • Essence

– La question du ravitaillement est très importante : la distance entre deux stations services (« Gas station« ) peut être élevée ! Veillez à toujours faire un plein avant d’entamer un long trajet…

  •  Réservations

Réservez l’avion après avoir défini l’itinéraire ! Il serait dommage de sacrifier votre trajet ou de courir après les horaires sans profiter des visites, juste pour « tout faire rentrer » dans les cases entre les dates et les lieux de votre arrivée et de votre départ…

Pour mémoire, préparez votre voyage dans cet ordre :

  1. définissez vos points d’intérêts ;
  2. définissez votre temps disponible ;
  3. définissez votre trajet ;
  4. Réservez votre avion ;
  5. Réservez vos hôtels et la voiture.
  • Vols intérieurs

Pensez aux vols intérieurs : certains longs trajets peuvent être écourtés si des tronçons d’itinéraires ne vous intéressent pas…