Points d'intérêts : Culture et histoire américaine - Voyage dans l'Ouest des USA

Points d’intérêts : Culture et histoire américaine


, et

L’Ouest est le pays des cow boys, des indiens, de la fièvre de l’or… De nombreux paysages pourront vous sembler familiers, mais il y a tellement à découvrir ! Les villes fantômes sont particulièrement déroutantes.

Principaux points d’intérêts :

En Californie
Bodie, Ville fantôme

Bodie, Ville fantôme

  • Bodie : « Site historique national », immergez-vous à l’époque des chercheurs d’or, dans une ville qui a connu 10000 habitant au summum de son activité. L’intérieur des bâtiments est resté quasiment intact depuis le moment de leur abandon. La ville est ouverte toute l’année à horaires variables.

 

 

 

Le Bagdad Café

Le Bagdad Café

  • Bagdad Café : Une halte dans ce qui fut le décor du film datant (déjà) de 1988… Pour les nostalgiques de la Route 66…

 

 

 

Dans le Nevada
  • Las Vegas : Outre la sulfureuse réputation de cette ville, vous pourrez également découvrir des sites historiques à proximité de la ville. On peut citer le barrage Hoover, étonnant ouvrage d’art.
    Pour les plus aventureux, la zone du « Nevada Test Site » dans le désert au nord de Las Vegas peut vous intéresser : c’est la zone des essais atomique aérien dans les années 50-60 ! Il y a également, à proximité, la fameuse zone 51…
En Arizona
  • Seligman : Cette ville, localisée sur le tracé de l’ancienne route 66, est pleine de charme, encore semblable à ce qu’elle était dans les années 50-60 ; Une étape culturelle à ne pas manquer!

 

Un café de la Route 66

Un café de la Route 66

  • Route 66 : la route originelle de la « Mother Road »conserve son tracé à proximité des Highways, lorsque celles-ci ne l’ont tout simplement pas absorbée… Parcourez son tracé original dans l’Arizona et découvrez les villes qui en ont profité et qui utilisent encore l’image de son âge d’or.

 

  • Williams : Ville typique de ce qu’on pourrait penser des Etats-Unis et de son symboles pendant les années 60, c’est aussi une étape intéressante avant de visiter le Grand Canyon. Elle reste également la dernière ville traversée par le route 66, avant son contournement par l’I40 en 1984 et son déclassement définitif en 1985.

 

  • Flagstaff : Ville intéressante pour la localisation entre les réserves indiennes, le Grand canyon, le lac Powell, Monument Valley et les grandes villes comme Phoenix et Tucson.

 

  • Les ânes de Oatman

    Les ânes de Oatman

    Oatman : Ancienne ville minière créée par les chercheurs d’or, la ville s’est ensuite consacrée au tourisme grâce au passage de la Route 66. Après le déclin des années 80, la ville retrouve une seconde vie grâce au regain d’intérêt et le symbole laissé par la route 66, mais également par son caractère typique et la présence d’ânes en liberté !

 

 

 

 

  • Monument Valley

    Monument Valley

    Monument Valley : Site remarquable par ses formations géologiques d’une rare beauté, il est connu dans le monde entier grâce aux nombreux films qui y ont été tournés. Le paysage reste le symbole caractérisant l’Ouest sauvage.
    Situé dans la réserve indienne Navajo, vous pouvez accéder à la piste et vous prendre pour John Ford !

 

En Utah
Le temple mormon de Salt Lake City

Le temple mormon de Salt Lake City

  • Salt Lake City : Au bord du Grand Lac Salé, la capitale de l’Utah est également centre spirituel de la religion mormone (ou Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours). Vous pourrez notamment y visiter la bibliothèque rassemblant de nombreuses données généalogiques…
Dans le Wyoming
  • Cody : Ville fondée par Buffalo Bill (de son vrai nom : William Cody), auto-proclamée capitale mondiale du rodéo, vous pourrez y trouver « l’âme cow boy » ! De nombreuses activités tournent autour de cette thématique, comme Old Tail Town (reconstitution d’une rue dans une ville du Far West), l’Hôtel Irma (fondé par la fille de Buffalo Bill, et encore tenu par un descendant, Mike), ou encore le musée Buffalo Bill (superbe exposition sur les indiens des plaines, les armes à feu, la faune et la flore locale, et la vie de William Cody, notamment son « Wild West Show »)