Points d'intérêts : Les villes fantômes - Voyage dans l'Ouest des USA

Points d’intérêts : Les villes fantômes


, et

Les États-Unis ont de nombreuses villes fantômes : immortalisées dans les westerns, elles vous permettent d’appréhender l’histoire encore récente de ce pays.

Les régions les plus concernées sont le Colorado, l’Arizona, le Nevada, le Montana ou encore la Californie.

Voici quelques exemples de villes fantômes qui peuvent présenter un intérêt, parmi toutes celles qui existent dans l’Ouest des Etats-Unis !

Cisco, ville fantôme dans l'ouest des USA

Cisco, ville fantôme dans l’ouest des USA

En Arizona

Gold Field Ghost Town

De 1890 à 1926, Gold Field a été l’une des plus populaires villes minières d’or de l’Arizona. De nos jours, cette destination de vacances familiales offre des fusillades, des visites de mines souterraines, de l’orpaillage, des aventures à cheval, etc. !

Plus d’informations : www.goldfieldghosttown.com

En Californie

Bodie

Ville fantôme la plus connue de l’Ouest américain. Dès 1879, Bodie était animée de la fièvre de l’or de ses 8500 habitants, connus pour ses duels d’armes à feux et ses bagarres.

Mais en une décennie, les mines se sont épuisées, engendrant un déclin continu, qui s’est terminé par un abandon total. Vous pouvez y admirer environ 150 bâtiments dispersés autours de la mine.

Attention, c’est un site classé « parc historique d’Etat », et l’accès est autorisé à certaines heures.

Film de présentation :

Plus d’informations : http://www.bodie.com/

Calico

C’est une ville fantôme (très) touristique, où un droit d’entrée est demandé (7$ en 2012), et où vous pourrez trouver à boire et à manger ! C’est une ancienne ville créée à proximité d’une mine d’argent, dans le désert de Mojave. Vous y trouverez encore de nombreuses structures d’origine. Une manifestation annuelle y est organisée pour un voyage dans le passé, le deuxième week-end d’octobre.

Dans le Colorado

Tomboy

Située à proximité de Telluride et Ouray. Moins de 1000 personnes y ont vécu jusqu’en 1927, date de fermeture de la mine d’or (filon épuisé). Cette ville est très difficile d’accès, uniquement en 4×4 pour conducteur expérimenté, et durant deux mois par an (enneigée le reste de l’année). Des excursions sont organisées depuis Ouray.

South Park City

En 1859, une ville est née suite à la découverte d’or, qu’au début des années 1900, où South Park City a disparu aussi vite !

La ville fantôme a été plus ou moins restaurée en 1957, où la « South Park Historical Foundation » a été créée.

Avec de nombreuses expositions, manifestations et un musée, South Park Ghost Town City est une destination de vacances pour Halloween !

Plus d’informations : www.southparkcity.org

Dans le Nevada

Gold Point Ghost Town

Gold Point a été créée en 1868 en tant que petite ville minière d’argent, par une poignée de mineurs sous des tentes ! Peu à peu, d’autres pionniers s’y sont installés pendant plus d’un siècle.

Dans les années 1960, une explosion a détruit une grande partie de ce qui restait de la ville minière pour devenir ville fantôme.

Des travaux de restauration ont été entrepris à la fin des années 1970, et de nos jours, Gold Point Ghost Town est devenu une destination de vacances pour les amateurs d’histoire et les passionnés d’Halloween !

Plus d’informations : www.goldpointghosttown.com

Rhyolite

A proximité de la Death Valley, de Scotty’s Castle et de la ville de Beatty, Rhyolite est une ville fantôme caractérisée par la présence de bâtiments « en dur », fait rarissime pour l’époque où les bâtiments de la ruée vers l’or ��taient essentiellement en bois.

Fondée en 1904, cette ville a connu un essor fulgurant (trois lignes de chemin de fer, hôtels, restaurants, banques et… 50 saloons en seulement trois ans !) avec de l’électricité et même une piscine ! Elle était destinée à un avenir prometteur. Mais faute de gisements suffisant, sa déchéance fût tout aussi soudaine, seulement quatre années après sa création… Le dernier habitant mourut en 1924.

En Utah

Cisco

Cisco a été créée en tant qu‘arrêt de transit ferroviaire pour les machines à vapeur dans les années 1880 : elle accueille progressivement les équipes de travail, et plus tard les voyageurs, grâce aux magasins, hôtels et restaurants. À proximité, des éleveurs de moutons utilisèrent Cisco pour leur commerce : plus de 100 000 moutons ont été tondus ici !

Puis vint le déclin progressif, dû notamment aux changements des modes de vie, l’abandon de la locomotive à vapeur, et le contournement de la ville par l’autoroute (I-70), jusqu’à l’abandon total.

Cisco a servi de décor à plusieurs films :  Point limite zéro (1971), Thelma et Louise (1991) et Don’t Come Knocking (2005)

 

Sites de référence :